Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi ..
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> INSIDE the city -> Fête forraine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 02:55 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Tranquillement assise sur un banc, j'attendais Joe. Nous nous étions donné rendez-vous ici, à la fête foraine de la ville. Il faisait très beau, le soleil tapait. C'est pourquoi j'étais en débardeur blanc, et en short en jean. Je regardais ma montre, Joe avait presque quinze minutes de retard. Lorsque soudain, deux mains douces se posèrent devant mes yeux. Malgré la voix qu'il avait empruntée pour essayer de me tromper, je le reconnus tout de suite.
Joe !
Je me retournai brusquement, et lui donna, contre mon grès, un coup au visage.
Oups, désolé !
Il se tenait le nez, ce qui, je dois l'avouer me fit assez rire. Malheureusement, lui ne rigolait visiblement pas. Je ne pouvais tout de même pas lui avoir fait vraiment mal ?! Habituellement, c'est moi qui me faisais mal lorsque j'essayais de le taper gentiment...
Je t'ai fais mal ?! Je suis désolée...
Je baissais rapidement les yeux au sol. Comme je pouvais être naïve ! Je sais que cet après-midi, il avait une répétition de prévu avec ses frères, et il avait annulé pour passer du temps en ma compagnie. Et moi comme une idiote, je lui offre un coup dans le nez comme guise de remerciement... Joe s'apprêta à dire quelque chose, mais il fut couper par une fille, âgée d'à peu près 13 ans, qui lui sauta dessus pour lui arracher un bisou. Il lui lança un sourire charmeur, ce qui, pour être sincère, avait le don de m’énerver. Tiens, il ne se tenait plus le nez à présent ! La «Fan» lui demanda un autographe, puis se dirigea ensuite vers moi.
Fan : Tiens, toi tu sers à rien, prends une photo !
Merci, c’est sympa ! Tu me parles autrement, ou sinon ta photo, tu te la mets où je pense !
Fan : Oh, ce n’est pas parce qu’il n’a pas voulu de photo avec toi que tu dois t’acharner sur moi !
(Prenant son appareil photo) Souriez !
La fan afficha son plus grand sourire, et Joe, visiblement gêné par la fille qui l’oppressait littéralement, avait un sourire pour le moins forcé. De mon côté, j’établis rapidement une vengeance. Je ne pris en photo que la jeune fille. Cette dernière, complètement surexcitée ne pris même pas le temps de jeter un coup d’œil à ma photo. Elle courra pour tout raconter à sa mère qui se trouvait quelques mètres plus loin. De mon côté, je riais seule du coup que je lui avais fait…  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Déc - 02:55 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Joe Jonas
I'm a Bad Boy .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 94
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 02:59 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Paisiblement assis au fond de ma limousine, j'avais ordonné à mon chauffeur de me conduire en direction de la fête foraine. J'ai annulé les répétitions programmés avec mes frères afin de pouvoir passer mon après-midi au côté de Demi. Les aiguilles de ma montre affichait désormais treize heures et trente minutes. Nous nous étions donné rendez-vous à quatorze heures. J'allais donc par conséquent arrivé sûrement en avance. Les rayons du zénith remplissait la voiture, malgré les vitres teintés d'un noir profond. Mourant de chaleur, dans ma veste en cuir, je me décida à l'enlever, lui trouvant aucune utilité dans une pareille journée ensoleillée. Je laissa apparaître un t-shirt moulant bleu, avant de continuer à contempler le paysage par la fenêtre, d'un air quelque peu absent. La voiture tournait à présent dans une rue construite de hauts-gratte ciels. La fête foraine se trouvant à quelque pas seulement de ce quartier, je fis signe à mon chauffeur de s'arrêter afin de ne pas éveiller la curiosité des habitants. Je dois avouer ; que je déteste être bombardé de questions embarrassantes par les journalistes, lors de mes rendez-vous galant. Devançant mon chauffeur, j'ouvris moi même ma portière, et sortis de la voiture en étant accueillis par une lumière aveuglante. M'armant de mes lunettes de soleil, je remercia le conducteur par un pourboire, et commença à arpenter les nombreuses ruelles qui s'offrait à moi. Tout en sifflotant, je m'imaginais déjà la merveilleuse journée que j'allais passée aux côtés de la fille que j'aime. Seulement je fus troublé de mes réjouissantes pensées par de nombreux cris hystériques venant de derrière moi. Pour ne pas perdre de temps, je ne pris pas la peine de jeter des coups d'œil par dessus mon épaule devinant le genre de personne qui s'y trouvait, et commença à dévaler d'un pas rapide, les nombreuses marches qui s'affichaient devant ma route. Les fans ne sont pas aussi facile que l'on croit à semer, c'est pourquoi après de longues minutes de course, j'entra dans le premier magasin rencontré. Il s'agissait d'une boutique à bijoux. Des semblables à celle-ci, il y en avait énormément dans l'état de New-York, mais aucune dont j'avais rencontrés, n'avait ce charme dont elle avait héritée. Je ne pus continuer à observer le décor, sentant le regard pesant du commerçant. En effet, celui-ci me regardait bizarrement, lorsqu'il remarqua le souffle haletant qui m'emparait à ce moment précis. Mais son regard n'était rien comparée à celui qu'il afficha quand je me cacha brusquement derrière le comptoir. Comme vous l'aurez compris, les fans revenaient à l'attaque. Le vendeur m'ayant apparemment reconnus et comprenant la situation, se dirigea vers la porte d'entrée avant de postait l'étiquette cartonnée " Fermée ", pour ensuite rabaisser les stores. Je me releva avec la ferme intention de le remercier, seulement je fus surpris par le coucou de l'horloge annonçant les quatorze heures. Demi ! Comment je pouvais lui faire ça ? Arriver en retard lors de notre premier rendez-vous c'était pitoyable. Soudain une idée me parvint à l'esprit, à près tout j'étais dans une boutique à bijoux non ? Je m'approcha donc du commerçant et lui adressa ses quelques paroles :
Je ne sais pas comment vous remercier ! Excusez-moi de vous demander à nouveau un service, mais auriez vous une idée d'un bijoux, pouvant m'aider à excuser mon léger retard ? (Timidement)
Bien sûr ! Mais la vrai question c'est est-ce que la fille en vaut le prix !
Et bien j'en suis certain, je mettrais le prix qu'il faut, ne vous souciez pas de ça..
Il me souria de toute ses dents. Ce sourire ressemblait un peu à un braqueur qui venait de dévaliser une caisse, et qui imaginé déjà savoureusement l'explosion des chiffres sur son compte en banque.. M'effaçant cette image dans la tête, je le suivis dans l'arrière boutique. Il commença à me faire part de ses conseils :
Tout d'abord, de nos jours les femmes aiment tous ce qui brillent ; mais il ne faut pas obligatoirement prendre l'or le plus chère. Elles aiment également le côté esthétique, c'est pour ça qu'il vaut mieux prendre la matière argent. C'est pourquoi je vous propose cette chaîne munis d'un coeur argenté. Au centre de celui-ci, se trouve un diamant. Il appartenait, à une bourgeoise du XVIIe siècle. Le prix est de seulement 1490 $. Croyez moi, ça en vaut le coup !
D'accord ! De toute façon je n'ai pas le temps.. (Regardant hâtivement l'heure)
Il prit soigneusement le bijoux, avant de se diriger vers la caisse. Une fois arrivée, le vendeur fit un rapide papier cadeau. Je lui tendit ma carte bancaire, qu'il s'empressa de m'arracher des mains. Pendant le transfert de l'argent, les Tic-Tac de l'horloge devenait de plus en plus incontrôlable, et ne cessait de résonner bruyamment. Je fus interrompus par le commerçant, qui me tendait presque à regret ma carte, ainsi que mon achat. Il m'accompagna jusqu'à la porte de derrière, afin que je puisse éviter les fans. Il me glissa ses quelques mots :
Au plaisir de vous revoir ! (Énorme sourire)
Je ne pris pas la peine de lui répondre, et commença de nouveau à courir en direction de la fête foraine. Je voulus me saisir de mon portable pour appeler Demi, seulement je l'avais niaisement laissé dans la poche intérieur de ma veste en cuir. Après quelques court instant, un grand soulagement m'envahis lorsque je distingua de l'autre coin de la rue la grande roue. Je traversa haletant le dernier trottoir, qui menait à l'entrée de la fête foraine. Une fois sur les lieux, je remarqua de dos, une charmante fille, habillé d'un débardeur blanc, assortis à son short en jeans. J'étais certain de moi, il s'agissait de Demi. Je m'approcha discrètement d'elle, et finis par lui mettre mes mains devant ses yeux, comme l'aurait fait un gamin de six ans.. Essayant comme je le pouvais de changer ma voix, je murmura ces quelques mots :
Qui c'est ? (Petit rire)
Mon rire se métamorphosa brusquement en un cri de douleur. Demi que je ne croyais pas autant maladroite, venait de se retourner soudainement. Peut être d'une manière trop soudaine à mon goût. En effet, elle me frappa sans le vouloir en plein dans le nez. Par réflexe, je ne cessais de tenir celui-ci. Ce geste fit beaucoup rire Demi, je voulus rigoler à mon tour, seulement ça ne faisait qu'accentuer ma douleur. Elle s'excusa encore et encore je finis par lui dire d'un ton sincère..
Ce n'est pas grave ! Je l'ai méritée, je n'aurais pas du te faire attendre pendant quinze minutes.. (Petit sourire)
D'ailleurs, tu ne peux pas savoir comment j'ai souffert pendant ce quart d'heure, et bien pire qu'un malheureux coup dans le nez (Rires) Et pour justifier ce léger retard j'ai quelque chose pour..
Je fus interrompus par une fille âgée d'environ treize ans. Enfin, elle faisait beaucoup plus âgée habillée de cette mini-jupe & de ses hauts talons. Et encore vous ne voyez pas le maquillage forcée recouvrant une grande partie de son visage ! Elle m'arracha un bisou, sur la joue me laissant pour trace une énorme trace de gloss. Le gloss, je déteste ça.. On a la curieuse impression qu'un escargot ou autre animal dans le genre est passée par votre joue.. Malgré cette action, je lui adressa un sourire charmeur. Vous vous demandez sûrement pourquoi ce geste ? Et bien, malgré que nos fans soient quelques fois envahissantes, mes parents m'ont toujours appris à les remercier, car sans eux, mes frères et moi ne serions sûrement pas là aujourd'hui. On dit souvent, que pour cesser d'avoir mal à un endroit, la meilleur façon est de ressentir la douleur dans une autre partie de votre corps. Ma fan me serra le bras tellement fort, qu'au lieu de toucher perplexement mon nez, ma main essayer comme elle le pouvait de raffraîchir mon bras brûlant. Pour mon plus grand bonheur, elle lacha mon poigné afin de fouillait dans son petit sac cuivré. Elle en ressortit une feuille et un stylo, afin de me demander un autographe. Une fois signé, elle m'arracha le papier du bout de ses doigts, où s'exposaient des long ongles couleurs roses. Elle chercha une nouvelle fois quelque chose dans son sac. C'était un appareil photo. Les femmes prévoyaient vraiment tout ! Lorsque elle se dirigea vers Demi, je crus qu'elle voulait prendre une photo d'elle, mais elle voulait seulement que ma compagne, joue le rôle de la photographe. Elle lui parla assez séchement, ce qui ne me plus guère.. Je voulus rétorquer, seulement Demi fut plus rapide que moi.. Pour mon plus grand étonnement, elle accepta de nous photographier. La fille m'opressait littéralement, je ne pouvais à peine respirer.. D'accord j'exagère un peu, mais tout de même ! J'adressa à l'appareil un sourire pour le moins forcé. Lorsque le flash nous persécuta, j'avais la légère impression, que la photo n'étais pas réellement cadré. Réaliste ou effet optique du soleil ? Je ne pris pas la peine de vérifier, à dire vrai je m'en fichais nettement. Je voulais juste passer du temps avec Demi. Et ma demande fut réalisée.. En effet ; la jeune fille, courut vers sa mère, pour lui raconter l'objet de sa rencontre. Sa mère ? Elle avait exactement la panoplis de sa fille.. Mais je ne vais pas m'attarder sur ça, vous vous faîtes sûrement des idées plus ou moins réalistes. Je fus troublé de ma visualisation, par le ricanement de Demi. Ce rire, je l'avais entendus de nombreuses fois, lorsqu'elle m'avait fait des mauvaises plaisanteries.. Je m'approcha d'elle d'un regard inquiet mais surtout interrogateur..
Demi ?! Qu'est-ce qu'il y a ? (Sourire perplexe)  


Revenir en haut
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:01 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Je ne suis pas très douée, et je crois que j'ai assez mal cadré la photo... (Rires)  


Revenir en haut
Joe Jonas
I'm a Bad Boy .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 94
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:03 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Je fus stupéfait au fait que Demi, est complotée un coup aussi mauvais. D'accord, elle m'avait fait des plaisanteries dans ce genre, mais pour nous c'était une sorte de.. jeu. Mais là elle n'avait rien à reprocher à ma fan, du moins je le crois..
Demi ! Tu te rends compte qu'elle va se faire passer par une menteuse auprès de sa mère ?  (Essayant de la culpabiliser)
Demi s'imagina sûrement cette scène, car un petit rire moqueur s'échappa de sa bouche. Elle avait le chic pour faire régner la bonne humeur autour d'elle. C'est pourquoi je rias aussitôt à mon tour. Après des légers chatouillis au ventre, je repris calmement ma respiration et lui dit :
Je crois que l'on ferait mieux de disparaître derrière toute cette foule avant qu'elle ne revienne à l'attaque, car je ne supporterais pas une deuxième fois la couche épaisse de son gloss (Grimaçant)  


Revenir en haut
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:03 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Je me contentas de rire à nouveau à la réflexion que Joe me fit, et il rigola à son tour. Il me chatouilla gentillement le ventre, et je ne pus m'empêcher de rigoler de plus belle.
_ (Lui touchant la joue) Tu n'as pas apprécié ?  


Revenir en haut
Joe Jonas
I'm a Bad Boy .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 94
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:04 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Non, en fait, pour tout t'avouer je n'ai pas cherché à apprécier son baiser.. Parce que la seule fille à qui je pensais à cette instant c'était toi.. Et puis, entre nous je préfère largement tes lèvres aux siennes ! (Sourire charmeur)   


Revenir en haut
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:05 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

_ Tu recommences !  


Revenir en haut
Joe Jonas
I'm a Bad Boy .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 94
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:05 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Je ne comprenais pas de quoi Demi parlait. C'est pourquoi je me remémoras les moindre geste que je lui avais assignée, et je ne trouva toujours pas l'anguille sous roche..
De quoi ? (Perplexe)  


Revenir en haut
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:06 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

_ A m'éblouir avec ton sourire & à me faire rougir... (Détournant la tête)  


Revenir en haut
Joe Jonas
I'm a Bad Boy .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 94
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:07 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Sa réaction fit ressortir sur mon visage, un immense sourire. Alors comme ça je l'éblouissais ?! Je souria encore plus distinctement lorsque je remarqua ses pommettes viraient au rouge. Totalement gênée comme à son habitude, elle détourna sa tête. Je ne tarda pas à m'emparer de son menton, afin de l'obliger à me regarder. Elle me scrutait de plus en plus timidement. Vous me pensez sûrement cruel à cet instant ? Oui, et bien je ne peux m'empêcher de voir son visage autant craquant lorsqu'il abordait cette expression. Je fus le premier, à m'exprimer :
Tu préfères que j'affiche un sourire maussade pendant toute l'après-midi ? (Ironiquement)  


Revenir en haut
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:08 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Après que j'ai tourné la tête, il posa ses doigts sur mon menton, et le tourna en direction de sa tête. J'étais désormais obligé de croiser son regard. Je dois l'avouer, cela m'embarrasser plus qu'autre chose... A croire que me voir rougir l'amuser..
Tout bien réfléchis, je préfères tout de même ton sourire charmeur, plutôt que tu fasses la tête toute la journée... (Sourire timide)
J'attendis quelques instants, avant de glisser mes doigts dans les siens, et nous commençons à marcher tranquillement dans les différentes allées de la foire. Les différents stands paraissaient très attrayants. Nous avions énormément de choix, des stands de nourritures, comme des manèges pour enfants, ou à sensations s'offraient à nous. Plus nous avancions, plus nous nous rapprochions d'un bâtiment que je voulais éviter à tout prix : Le train fantôme. J'avais toujours détester ça, bien que personne de mon entourage le savait mis à part Selena...  


Revenir en haut
Joe Jonas
I'm a Bad Boy .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 94
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:08 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Je me contentas de répondre à sa question par un sourire charmeur. Après ce geste, elle me prit amoureusement la main, en entremêlant d'un air joueur, ses doigts dans les miens. Nous marchâmes tranquillement dans les différentes allées de la foire. Je ne savais pas où donner du regard, tellement les activités étaient passionnantes & attrayantes. Plusieurs bruits me parvenaient à l'oreille, tout d'abord, les cris effrayés des quelques courageux venant des manèges à sensations ; ensuite le grincement machinale de la grande roue, et enfin la musique entraînante des stands dépassés. Mais les différents sons, n'étaient rien comparée au plaisir que me procura l'arôme gourmand des barbes à papa, ainsi que l'odeur édulcoré des churros & autres sucreries dans le genre. Mon émanation fut troublée pour mon plus grand plaisir, par un cri nettement horrifiant. Vous vous posez sûrement cette question : Pourquoi je n'étais pas apeurée par ce son ? Et bien tout simplement, que je reconnaissais l'auteur de celui-ci. Il s'agissait du plus grand train fantôme de la ville. Pour moi une journée à la fête foraine n'était pas une vrai après-midi, si on ne passait pas par ce manège hanté.. Je me retourna instinctivement vers Demi, qui n'avait pas l'air aussi heureuse que moi de cette hasardeuse rencontre.. Je me mis en face d'elle, lui déposa un baiser désireur dans le cou, avant de lui demander une question qui exprimait quelque peu le chantage..
Dis-moi Demi, tu m'aimes à quel point ? (Sourire charmeur)
Elle suivit mon regard des yeux, pour découvrir avec effrois, un bâtiment profondément sombre, où dépassé de chaque recoins, toute sorte de monstres les plus affreux les uns que les autres..  


Revenir en haut
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:10 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Après que Joe m'ai dis cela, je tourna directement ma tête dans la direction de son regard, et je découvris la maison hantée. Je me doutais que cette question n'étais pas venue au hasard dans la conversation, mais que c'était plutôt une sorte de chantage pour m'emmener dans ce manège. Je n'en avais aucune envie... Je regardais Joe, avec une grande inquiétude qu'il n'avait visiblement pas l'air de remarquer.
Joe, je... Je peux pas faire un truc pareil...
Il me regarda alors avec insistance, tout en gardant sourire charmeur. Je ne pouvais pas, je dois l'avouer, lui résister très longtemps. Je replongea mes yeux dans les siens, et poussa un petit souffle d'exaspération, avant de lui lancer :
Bon, très bien.  


Revenir en haut
Joe Jonas
I'm a Bad Boy .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 94
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:11 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Ce que je pensais de moi à ce moment, était un avis guère favorable. Je représentais exactement l'image du type égoïste. Certes, ce n'était que pour un simple train fantôme, mais tout de même.. Après la réponse négative de Demi, j'utilisa le seul moyen susceptible de lui faire changer d'avis ; la regarder avec insistance, tout en utilisant mon charme. Pour ma plus grande réjouissance, elle accepta. Je lui pris tendrement la main, et m'empressa de me diriger vers le train fantôme, en traînant une Demi peut enthousiasme derrière moi. Plus on se rapprocher du curieux bâtiment, plus il avait une allure vraiment sinistre. On se dirigea vers la caisse, qui représentais une curieuse tête de monstre. Je demanda poliment à la foraine :
Deux billets s'il vous plaît ! (Sourire)
Elle me donna deux tickets d'une couleur quelque peu verdâtre. Après l'avoir remercier, on se glissa dans la longue file qui s'affichait devant nous. Les couples avançaient au fur et à mesure, disparaissant promptement derrière l'effrayante porte grinçante. Plus l'on se rapprochait de la barrière, qui était le dernier obstacle avant de s'engager dans le wagon, et plus je sentais la main de Demi toujours enlaçait dans la mienne, devenir moite. Je lui déposa un léger baiser au coin des lèvres, avant de lui glisser une mèche de ses cheveux fins, soigneusement derrière son oreille.
Tout va bien se passer je te le promet ! (D'une voix apaisante)  


Revenir en haut
Demi Lovato
I'm Just a girl .

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2009
Messages: 96
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Sam 26 Déc - 03:12 (2009)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi .. Répondre en citant

Il me prit la main, et nous nous dirigeons vers l'immense bâtiment. Joe marchait plutôt d'un pas décidé, tandis que moi, je retardais le moment d'entrée dans la maison hantée le plus possible. Je dois avouer qu'à ce moment précis, je me trouvais complètement stupide. Pourquoi avais-je craquer si facilement ? Pourquoi avais-je accepter ? La réponse à mes questions était pourtant simple : Joe. Oui... Joe, était sans aucun doute le seul garçon qui était capable de me faire faire n'importe quoi. Si quelqu'un d'autre m'avait demandé d'entre dans ce manège, j'aurais refuser directement. Mais Joe... je ne pouvais. Cela m'était tout bonnement impossible. Après avoir achetés les tickets, nous avançons dans la file d'attente. Mon coeur battait de plus en plus vite, mes mains étaient de plus en plus moites. La peur enfouit au fond de moi augmentait de plus en plus. Mes jambes tremblaient... Et si j'en avais eu l'occasion, je me serais enfuie à toute jambes. Mais IL me retenait. Sa main touchait la mienne, et je ne pouvais faire un pas. Le léger baiser qu'il me laissa au coin des lèvres me rassura un peu, ainsi que la phrase qu'il me glissa ensuite...
Je te fais confiance...
Les gens devant nous entraient peu à peu dans les wagons, jusqu'à ce qu'arrive notre tour. Nous nous asseyons tranquillement, puis attendons que le train démarre. Après avoir rabattu la barrière de sécurité, je sentis le train avancer et nous emmener vers l'obscurité. Je jeta un coup d'œil rapide à Joe en attendant la première machine à frisson qui se présenterai. Autour de nous l'obscurité était grandissante et l'on ne discernait plus que les fausses chauves-souris accrochées au plafond et les décors en cartons éclairés par de faibles lampes rouges. *Et c'est sensé faire peur?* pensai-je en essayant de me rassurer. Mais je gardais toujours à l'esprit que n'importe quoi pouvait débarquer dans ce tunnel sombre et mécanique. Soudain un squelette tomba du plafond pour se suspendre juste au dessus de nous. Je sursauta, et émis de faibles cris étouffés, et je ne pus m'empêcher de me blottir dans les bras de Joe. Les wagons continuaient d'avancer et nous croisions tour à tour des énormes araignées velues ou un vampire rachitique en manque de sang et de maquillage. Je tapota l'épaule de Joe, et lui montra du doigt le squelette en plastique qui venait d'apparaitre sur ma droite.
Tu veux que je meurs ?!  


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:09 (2017)    Sujet du message: Après midi que personne n'aurait imaginé ainsi ..

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> INSIDE the city -> Fête forraine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com